entete-site2
connexe-grahn connexe-pigran connexe-hp synthese.small

 

Directeur de programmes

  • Jean-Robert Magloire       jean-robert.magloire@isteah.ht


Responsable de la propédeutique

  • Aramy Pierre       aramy.pierre@isteah.ht

 

Adjointe administrative

  • Luce-Lord Pierre      luce-lord.pierre@isteah.ht

Présentation générale

Pour évoluer avec compétence dans le monde d’aujourd’hui en créant la richesse pouvant conduire au développement national, Haïti a besoin de disposer et de former des professionnels compétents dans tous les champs de l’ingénierie, particulièrement dans ceux du numérique et des technologies de l’information. De même, pour faire face aux défis du changement climatique qui menace particulièrement les états insulaires et les pays en développement dont Haïti est un double archétype avec comme conséquences, entre autres, le mouvement et la disparition d’espèces vivantes, l’acidification des océans, les tornades, de nombreuses sécheresses, des inondations, il faut donc former des professionnels compétents pour aider le pays à s’adapter aux changements catastrophiques annoncés.

 

Objectifs poursuivis

L’objectif principal des programmes d’ingénierie est de former une masse critique de diplômés de premier cycle universitaire en ingénierie pour soutenir le développement du pays. De manière plus spécifique, ces programmes visent à :

·         Former des professionnels compétents en ingénierie et en technologies de l’information pour soutenir le secteur privé et le secteur public au pays;

·         Décloisonner les disciplines en offrant des formations scientifiques multidisciplinaires répondant aux besoins de culture scientifique de certaines professions;

·         Créer des laboratoires informatiques et de sciences expérimentales pour rendre plus pratique la formation en ingénierie au pays;

·         Dépister les talents scientifiques au pays afin de leur fournir un accompagnement adéquat pour les amener à suivre des programmes d’excellence en ingénierie (maîtrise et doctorat), les rendant aptes à bien formuler et à modéliser les problèmes complexes du pays;

·         Contribuer au renforcement des compétitions scientifiques nationales et internationales en ingénierie.

 

Clientèle visée

1.      Les élèves qui ont obtenu leur baccalauréat de fin d’études secondaires dans une série scientifique et qui souhaitent obtenir un diplôme d’ingénieur.

 

2.      Les candidats détenant un diplôme universitaire dans un domaine approprié et qui souhaitent se former en ingénierie.

 

3.      Certaines universités étrangères, notamment au Québec, exigent une année propédeutique aux détenteurs du baccalauréat de fin d’études secondaires pour être acceptés dans leurs programmes de premier cycle en génie. L’année propédeutique de ces programmes répond aussi à ce besoin.

 

Éléments caractéristiques des programmes

·         Il y a une année propédeutique pour la mise à niveau en sciences mais aussi dans des domaines transversaux (langues, communication et rédaction française, éducation à la citoyenneté, raisonnement, culture générale, culture numérique, vivre-ensemble, méthodes de travail, etc.);

·         L’année propédeutique sert de plateforme d’accès aux études d’ingénierie l’ISTEAH, elle peut aussi servir de base de formation en sciences pour accéder à d’autres programmes nationaux ou internationaux de sciences ou de génie;

·         Les cours de l’année propédeutique sont dispensés en mettant intensivement à contribution les atouts du numérique couplés avec un imposant dispositif d’encadrement pédagogique et de travaux pratiques pour favoriser la réussite des étudiants motivés;

·         Les étudiants qui complètent avec succès l’année propédeutique incluant le test obligatoire de français reçoivent un Diplôme universitaire propédeutique en sciences (DUPS) qui les habilitent à enseigner les sciences au secondaire;

·         Les étudiants ayant complété avec succès l’année propédeutique sont automatiquement admissibles à nos programmes d’ingénierie;

·         Les étudiants inscrits à ces programmes auront à effectuer un stage pratique ou un projet personnel d’intégration des connaissances au cours de leurs études;

·         50 % des places sont réservées à des femmes dans ces programmes, avec la collaboration de la « Chaire UNESCO Femmes et Sciences pour le Développement » de l’ISTEAH.

 

Conditions d’admission

Nous accueillons dans ces programmes des candidats qui ont une réelle motivation pour des études en ingénierie afin de pouvoir leur dispenser une solide formation dans les disciplines qu’ils auront choisies. Nous résumons ici les principales conditions d’admission :

·         Avoir obtenu ou être sur le point d’obtenir un Baccalauréat de fin d’études secondaires dans une série scientifique ou l’équivalent;

·         Si la demande d'admission est faite avant l'obtention des résultats du baccalauréat, une offre d'admission conditionnelle à l'obtention du baccalauréat pourra être émise, avec engagement de déposer le Certificat de fin d’études secondaires à une date donnée;

·         Avoir réussi le concours d’admission portant sur les capacités générales de raisonnement.

Sont aussi admissibles les candidats qui ont déjà un diplôme universitaire dans un domaine jugé acceptable par la direction de l’ISTEAH et qui auront montré un intérêt marqué pour des études en sciences ou en génie. De tels candidats seront invités à passer le concours d’admission.

 

Durée et structures des programmes

Comme le montre la Figure 1, les programmes d’études conduisant au diplôme d’ingénieur s’échelonnent sur une durée de cinq (5) ans répartis comme suit :

·         Une année propédeutique consacrée à une solide mise à niveau des candidats aux études scientifiques, accompagnée d’éléments de renforcement de la culture générale et de la culture numérique, ainsi qu’une formation à la citoyenneté, au vivre-ensemble et au culte du bien commun;

·         Un tronc commun d’une année où seront dispensés principalement des cours de sciences de l’ingénieur, mais aussi des cours de sciences humaines et de langues;

·         Trois années de spécialisation au cours desquels seront dispensés des cours disciplinaires dans l’un des domaines du génie choisi par l’étudiant, incluant au moins un stage ou un projet d’intégration des connaissances.

 

     structure des programmes dingénierie

Figure 1. Structure des programmes d’ingénierie


 

frenht

Blog webekm.com the ekm.

Download from BIGTheme.net free full premium templates